C’est la petite bête…

…Qui monte, qui monte et qui redescend.

 

Chansonnette enfantine, susurrée et accompagnée de gestes, elle joint le toucher aux mots et à la musique. Elle aide l’enfant à prendre conscience de son corps. C’est gentillet.

C’est aussi la petite bête du cauchemar qui remonte un bras ou une jambe durant la nuit et terrifie le dormeur qui, réveillé brutalement, prend conscience qu’il était inconscient.

C’est la grosse bête qui s’accroche dans votre chemise au moment où vous l’enfilez, la boutonnez…vous sentez un étrange mouvement dans votre dos qui n’est autre qu’une minuscule petite bête qui monte, qui monte …et qui redescend à force d’être frénétiquement secouée par la chemise enlevée.

Sans la petite bête, la vie telle que nous la connaissons serait très différente.

Oui, les petites bêtes sont nos amies.

Alors…Ne cherchez pas la petite bête !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s