Les yeux dans les yeux.

De ses grands yeux humides, il me fixait.  Une larme coulait sur sa joue droite. L’étonnement succéda au chagrin. Un œil rond et réfléchissant l’observait.

J’aime cette photo car, finalement, elle traduit bien les émotions ce que je tente de susciter : s’étonner, s’émouvoir, attendrir ou faire sourire, conférer de l’importance à des choses habituellement anodines mais tellement merveilleuses et, peut-être, poétiques.

Pour cette nouvelle année, faites en sorte de vous souvenir du regard d’enfant que vous portiez sur les choses. Cultivez le !

Très belle fête du nouvel an à vous.

Regards d'enfant (1 sur 1)Regards d'enfant (1 sur 2)Dans les yeux (1 sur 1)

1 réflexion sur « Les yeux dans les yeux. »

  1. « La nouvelle apparition de l’enfant qui dort au fond de nous-même, recouvert par une si épaisse nappe de déceptions et d’oublis, exige Attention et Silence »
    Michel Butor

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s