Quel drôle d’oiseau celui-ci!

Voici que je propose ma 3ème publication ornithologique d’affilée!
On finirait par se méprendre sur la volatilité de mes horizons photographiques à moins  que mon oisiveté à observer les plumés ne soit pas assez forte.

A force d’attendre que le petit oiseau veuille bien sortir, j’ai enfin pu sourire en voyant le bout de son bec et inventé une petite comptine pour petits et grands :
oisillon-2
« Helmut, la petite mésange qui tarde à quitter la famille, a bien faim.

Il exige de ses parents qu’on le serve séance tenante de bon matin.

oisillon_chat-1
Parce qu’il aime profiter des bonnes choses, il n’ose sortir du nid.
Et puis, au pied de l’arbre, il y a ce chat vif et agile qui rôde ici.
oisillon-4
Si Helmut tombe, il lui casserait sans doute les pattes arrières
Cela changerait forcément sa volatile carrière!
oisillon-3
Puis, il voit sur sa droite son reflet dans ce gros œil noir et rond.
Inquiet d’une telle incongruité, il appelle de suite ses darons.
oisillon-5
Mais sa mère,  pas volage, n’est vraiment pas pressée de servir
Ce rejeton qui ne vole pas de ses propres ailes et profite à n’en plus finir.
oisillon-6
Helmut hurle alors pour culpabiliser son oisif père
Mais ses gazouillis battent de l’aile, paroles en l air.
oisillon-7
Et toujours cet œil qui l’observe et doit appartenir
A celui patientant et se disant que le petit oiseau va sortir!
oisillon-8
A défaut de lui voler dans les plumes, Helmut insulte sa mère d’un ton sec,
Avec son père, s’il a un coup dans l’aile, ce sera prise de bec.
oisillon-9
Il leur répète qu’il préfère un bon surimi mayonnaise
A ces vers de terre visqueux qui le rendent obèse.
oisillon-10
N’en tenant plus et avec élégance, Helmut pète un rot de derrière les fagots
Faisant fuir son père pris pour un perdreau. »
oisillon-1
Moralité :
« Ce n’est pas parce que tu vis dans un nid douillet que tu ne peux pas lever ton cul pour aller chercher à manger! »
A moins que vous ne préfériez la morale de « La fable du petit oiseau » :
« Quand tu es dans la merde, tais toi! »

 

Nota :
  • En 2020, le vocabulaire de cette comptine doit être maitrisé par les enfants de moins de 12 mois.
  • Le chat est un acteur qui sera doublé pour la prochaine histoire qui verra la chute du faucon (Helmut a des rêves de grandeur).
  • Le prénom de l’oiseau peut être modifié mais Helmut est élégant à l’oreille et offre une certaine assurance pour la vie (à moins que ce soit Matmut…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s